LEGO : Exposition d’un vrai artiste sur briques !

Etant d’éternels enfants, aimant toujours nous rappeler nos bons souvenirs avec les LEGO et appréciant aussi l’aspect artistique que peut prendre ces simples jouets, il était évident pour mon amoureux et moi d’aller découvrir cette exposition temporaire qui fait le tour du monde et qui fait tant parler d’elle « The Art of the Brick ».

image

Nous nous attendions à admirer de jolies sculptures sur LEGO, mais je dois dire que je ne m’attendais pas à voir une démarche artistique si poussée et si personnelle de la part de Nathan Sawaya que j’ai découvert à travers ses oeuvres. En effet, cet homme a le don de sculpter avec de simples briques mais au-delà de cette performance technique qui consiste à reproduire une forme, chacune de ses sculptures raconte une histoire, un moment de sa vie, un sentiment, un concept. Le LEGO devient un moyen d’expression artistique à part entière.

En plus de ses créations très personnelles, il revisite également de très fameuses oeuvres d’art à sa façon en mettant en avant des éléments clés : les couleurs chaudes du portrait de Rembrantd, la mise en relief de la Jeune Fille à la Perle, la pureté des formes de la Vénus de Milo … Il joue avec les formes, les couleurs et les lumières. Et, il faut l’admettre, tout au long de cette exposition, Nathan Sawaya arrive à atteindre son but : nous transmettre tout un tas d’émotions différentes à travers ses créations. Oui, oui ! J’ai voyagé pendant cette exposition, j’ai été amusée, étonnée, impressionnée, attendrie, affectée et parfois même dérangée ou perturbée. Au final, un moment dont on ne se lasse pas !

Alors, si vous voulez profitez des journées d’été maussades par temps de pluie, courrez voir cette expo qui a lieu à Paris Porte de Versailles jusqu’au 30 août. Entrée de 16,50 € pour les adultes, c’est pas donné mais franchement ça vaut le coup.

« Cette exposition s’adresse à l’enfant qui est en chacun de nous, tout en soulignant des concepts complexes et sophistiqués. J’utilise des LEGO® dans mon art parce que ce jouet est accessible à tous. Il est très probable qu’il n’y ait pas de plaque de marbre ni de four à céramique chez vous. Mais je suis sûr que vous avez quelques briques LEGO®. »
Nathan Sawaya

– OK, Nathan j’y penserai … mais il me manque un détail : le talent !

Mais peut-être qu’un jour je ferai comme lui et changerai de vie (Monsieur était avocat) en me consacrant à ma passion ou à un de mes talents (qui restent pour le moment encore mystérieux) ^^.

image

image

image

image

 

 

Publicités

Le Parc des Félins …

Cela faisait un moment que je voulais aller dans ce parc situé à Nesles (à une bonne heure de chez moi !), j’ai donc profité des jours fériés de Mai pour organiser une journée à la rencontre de ces gros chats avec des amis.

Comme toujours avant de partir dans un parc animalier, je suis allée m’informer sur Internet sur la philosophie et ce que promeut ce parc : un endroit où les animaux évoluent au sein de vastes espaces naturels. Point d’artifices, d’animations et autres spectacles, les visiteurs sont invités à entrer dans le monde des félins en les observant de près ou de loin dans leur évolution quotidienne. Le parc est d’ailleurs très engagé et tente de nous sensibiliser au plus sur la déforestation. De nombreux programmes de conservation sont aussi développés à travers le travail du personnel du parc. En bref, un parc qui respecte les félins au mieux et qui nous ravit en nous proposant d’entrer dans leur monde l’espace d’une journée.

Voici mes clichés favoris pris devant tous ces animaux :

IMG_9362

 

IMG_9603

 

IMG_9563

 

IMG_9794

 

IMG_9572

IMG_9463

 

IMG_9710

Le Café des Chats – Paris

IMG_0268J’en ai des choses à raconter … mais entre le boulot, le déménagement et le quotidien qui prend finalement pas mal de places (Pourquoi les journées n’ont que 24h ?!) j’ai un peu abandonné le blog.

Mais, je vais me reprendre. Et au lendemain de ma deuxième visite au Café des Chats, du Marais, je me sens obligée de partager un article sur ce petit coin de paradis félin.

Etant une grande adepte de nos amis les bêtes et tout particulièrement des chats, j’ai un conjoint qui ne partage pas cette passion (personne n’est parfait …), quand j’ai su que le concept du NEKO CAFE japonais était désormais développé sur Paris, j’ai tout de suite su que j’aimerais cet endroit !

Mais oui, comme vous je me suis tout de même posé ces questions : « manger avec 12 chats autour de soi, niveau hygiène ça se passe comment ? Ca sent pas la croquette et la litière ? Et si les chats sont malades ? Et si ils nous griffent … ? », et je vous rassure tous ces points sont bien pris en compte. NON, ça ne sent pas du tout la litière ni les croquettes ni la pâté pour chats. Question hygiène, nous nous désinfectons les mains avant d’entrer dans l’antre de ces petits poilus afin d’éviter tout apport de microbes bizarre. Un vétérinaire vient régulièrement pour vérifier l’état de santé des chats. Une salle-litière accessible par une petite chattière est réservée aux besoin de ces très chers félins. La cuisine est bien séparée et l’entrée des minous est interdite. Quant à vos assiettes, les règles sont bien strictes : « ne pas donner à manger aux chats ! » et même si ceux-ci regardent parfois notre tranche de jambon avec toute l’envie du monde, ils ne se jettent pas dessus si vous ne les laissez pas faire. Côté comportement, tous les chats présents sont habitués à la présence humaine et même s’ils peuvent être imprévisibles (comme tous les chats), vous ne trouverez pas de chat psychopathe qui vous attaquera à coups de griffes et de morsures !

Je suis donc allée deux fois au Café des Chats avec une amie et mes parents. Mieux vaut réserver pour être sûre d’avoir une place car l’endroit a beau faire 100 mètres carré, il n’y a qu’une petite trentaine de places.

Alors aux adeptes de la ronron-thérapie qui n’ont pas la chance d’avoir un chat chez eux (et même si c’est déjà le cas !) n’hésitez pas à passer un joli moment de calme en tendresse dans ce lieu paisible. Et pour les sceptiques qui diront : « Encore une fois le chat est pris pour un objet, un argument commercial !! NON ! BOUUUUH c’est mal! », allez également faire un tour, échangez avec la gérante et le personnel, vous verrez que les animaux ne sont vraiment pas malheureux. Alors si un business peut fonctionner et permettre à des animaux et des humains de passer des moments ensemble en toute harmonie, je ne vois pas où est le problème …

Le Café des Chats, 6 rue Michel Le Comte, 75003 Paris. http://www.lecafedeschats.fr/

IMG_0297

IMG_0296

Calme, paix et nature aux jardins d’Albert Kahn.

Je bosse juste à côté depuis maintenant plusieurs années, et j’ai enfin pu aller me balader dans les jardins d’Albert Kahn à Boulogne. Profitez de la pause de midi et s’accorder 1h pour une petite balade zen … (attention, par contre, on ne peut pas manger dans le parc !)

C’est donc avec quelques collègues que nous avons profité des beaux jours de ce début septembre pour découvrir ces jardins. Huit univers différents ont été recrées dans ces jardins qui appartenaient au départ à Albert Kahn, un banquier philanthrope devenu mécène (jusqu’à ce que la crise de 1929 le ruine malheureusement !).

Un voyage fleuri et arboré au coeur de ces destinations :

– Le village japonaisIMG_8326

IMG_8355

– Le jardin anglais

– La forêt vosgienne

– La forêt dorée

– Le Marais

IMG_8330

– La forêt bleue

IMG_8340

IMG_8341

IMG_8331

– Le verger-roseraie

IMG_8347

IMG_8343

– Le jardin français

– Le jardin japonais moderne

IMG_8364

IMG_8362

A 4 € l’entrée, je crois que lorsque le ciel m’inspirera, j’irai de temps en temps me ressourcer dans ce petit paradis perdu en pleine ville… Un moment rempli de sérénité et de paix qui vous déstressera en cas d’overdose « métro-boulot-dodo » !

Magie et féérie à Disneyland Paris

IMG_7824Après le zoo, je fais un petit post sur Disney. Pour ceux qui ne me connaissent pas, j’ai beau avoir 26 ans, mon âme de petite fille est encore bien éveillée (oui, et j’en suis fière !) et me permet encore de m’émerveiller devant beaucoup de choses. Autant dire que Disneyland Paris en fait partie !

Avant de vous donner un aperçu en images de mes dernières journées dans le parc, voici quelques astuces :

– Si possible, allez-y la semaine ! Et consultez ce site avec les tendances prévues au niveau de l’affluence du parc : http://www.jaimeattendre.com/parcs-de-loisirs/disneyland-paris/affluence-disneyland-paris.

– Ne mangez pas dans les restos du parc le midi, ceux-ci sont globalement chers, surtout pour la qualité de ce qu’on mange, donc optez pour un pique-nique que vous improviserez dans une des files d’attentes interminables.

– Le temps d’attente, comment le minimiser ? Prenez des fast-pass. Pour info, parmi les files d’attente les plus longues : Ratatouille, Crush’s Coaster l’attraction de Nemo, Big Thunder Mountain ou encore Peter Pan.

– Sachez que les attractions de Pinocchio et surtout Blanche-Neige risquent de faire peur aux plus petits car on se retrouve souvent dans l’obscurité et l’attraction de Blanche-Neige est centrée sur l’univers de la méchante ! (ma nièce de 3 ans et demi a eu moins peur à Pirates des Caraïbes avec la musique un peu festive que dans ces deux attractions-là)

– Si vous êtes avec un enfant qui rêve de voir une princesse et de lui faire un câlin (et que vous voulez que ce rêve se réalise !) sachez qu’il faudra être patient ! Dirigez-vous le plus tôt possible vers le Pavillon des Princesses pour réserver un billet avec une tranche horaire précise. De plus, sachez que vous attendrez également après être entré dans le pavillon à l’horaire prévu …

– Pour la parade, si vous voulez être bien placé, arrivez environ 30 -40 minutes avant le début (profitez-en pour goûter ^^) et mettez-vous vers le début de la parade. Les personnages viennent de commencer et sont donc d’autant plus à fond dans leurs rôles !

– Pour ceux que la parade n’intéresse pas – c’est fort dommage, car même pour les adultes, c’est un moment magique, mais bon tant pis pour vous ! – profitez-en pour faire les attractions dans lesquelles il y a habituellement du monde, à ce moment là, vous gagnerez de précieuses minutes dans la file d’attente !

– Si vous restez deux jours ou si vous pouvez rester tard, ne ratez pas Disney Dreams, sublime spectacle au niveau du château.

– Enfin, voici, selon moi, 3 cocktails des immanquables selon votre profil :

  • le cocktail des grands classiques : It’s a Small World, Big Thunder Mountain, Pirates des Caraïbes, Mad Hatter’ Tea Cups, Crush’s Coaster, Space Mountain, le labyrinthe d’Alice au pays des Merveilles, éventuellement la Tour de la Terreur si vous avez le coeur bien accroché (pour ma part, je déteste !) et désormais l’aventure follement toquée de Ratatouille (que je n’ai encore pas eu la chance de faire !)
  • le cocktail des tout petits (pour que vous et vos enfants en profitiez bien et afin que tout le monde survivent aux files d’attente, la fatigue et les émotions, à partir d’environ 3 ans, cela me paraît correct – forcément c’est l’âge à partir duquel les places sont payantes ^^) : It’s a Small World, le pays des Contes de Fées, Casey Jr le petit train du cirque, Playhouse Disney Live (spectacle avec les personnages de la chaîne Disney), Dumbo the Flying Elephant, Les Tapis Volants, ZigZag Tour, Buzz Lightyear Laser Blast.
  • le cocktail sensations garanties : Tour de la Terreur, Rock’n Roll Coaster, RC Racer, Space Mountain, Big Thunder Mountain, Indiana Jones, Crush’s Coaster

Et voici le cocktail bof bof, selon moi les attractions les moins intéressantes : Star Tours et Captain EO (deux attractions vieillissantes), Armaggedon les effets spéciaux (si les effets spéciaux vous intéressent, privilégiez le show Moteurs…Action ! ou le train de Walt Disney Studio : Studio Tram Tour), Blanche-Neige (pour moi cette attraction n’est ni adaptée aux enfants ni aux plus grands …)

Et voici quelques images, des dernières journées à Disney, dont l’une où ma nièce était présente, un plaisir de voir les étoiles dans les yeux des petits devant ce monde féérique !

IMG_7832

IMG_20140520_105223

IMG_7886  IMG_7893

IMG_7916

IMG_7967

IMG_7954b

IMG_7970

A la découverte du parc zoologique de Paris

Qui a dit que les zoos étaient réservés aux enfants ? Bah voui, pas besoin d’avoir moins de 16 ans pour apprécier la nature et la diversité des animaux qui y vivent !

Alors, certes, beaucoup diront qu’un zoo c’est un endroit « monstrueux où les animaux vivent en boîtes », « que ce n’est pas ça apprécier la nature » … Mon avis est tout autre. J’aime et adore les animaux et mis à part certains zoos qui ont des pratiques peu respectueuses de nos amis les bêtes, une bonne partie contribue fortement à la sauvegarde de nombreux animaux, à des programmes de réinsertion de certaines espèces et sont en collaboration avec des associations et organismes de protection de la nature. Dans une grande partie des zoos, des scientifiques travaillent au plus près des animaux avec pour objectif d’améliorer la recherche (médecine vétérinaire, lutte contre les maladies et épidémies, nutrition, études comportementales …)  et leur donner un maximum de bien-être bien qu’ils soient en captivité (et souvent nés en captivité). C’est aussi un lieu permettant de sensibiliser la population, notamment les enfants, à la diversité animale, à son respect et permettant ainsi d’apprendre à aimer la nature. Le parc zoologique de Paris fait partie de ce type de zoos.

10h45, c’est partie pour la visite ! Et petit conseil d’ami, prenez vos tickets à l’avance comme nous avions fait, cela vous évite de faire la queue et perdre du temps avant d’entrer …

Je n’étais jamais allée au zoo de Vincennes lorsque celui-ci était ouvert et c’est donc sans comparaison que j’ai découvert ce nouveau zoo. Rien à dire, celui-ci est bien moderne : décors mêlant minéraux et végétaux, allées spacieuses, propreté assurée (hmmm… sauf les toilettes pas, tip top mais bon rien de bien grave non plus) et des enclos globalement assez spacieux pour nos amis les bêtes. Le hic forcément, c’est qu’il est parfois difficile de trouver le seul puma ou les deux lynx présents dans l’enclos à travers les 2-3 vitres diposées. Mais, je me suis prise au jeu de chercher les animaux dans les recoins, les buissons et les rochers. Et je redevenais une gamine quand enfin le lion était visible dans son enclos et posé sur son rocher ! Alors, oui, vous risquez de vivre des déceptions – (et j’imagine que les enfants seront d’autant plus frustrés de ne pas pouvoir voir forcément tous les animaux …) mais sachez-le à l’avance et présentez ceci comme un jeu ! J’avoue que je n’ai pas pu voir l’anaconda, j’ai aperçu le puma et les lynx de loin … mais c’est le jeu ma pauvre Lucette !

Point positif : la serre tropicale. Humidité garantie dans cette serre ! Vous trouverez des petits enclos présentant insectes (même des fourmis oui oui!), reptiles ou autres animaux en tout genre (coup de coeur pour le tamanoir !). Vous pourrez découvrir des oiseaux se baladant près de vous ou vous amuser à chercher les paresseux se cachant dans toute la serre. Un espace différent et amusant !

Le beau temps nous a accompagné (avec les temps qui courent, cela devient exceptionnel !) nous avons donc profité de la large aire de pique-nique se situant tout proche de l’enclos des lions. Un espace très vaste qui permet de faire une pause confortable … en tout cas quand il fait beau !

Au niveau des animaux, j’ai pu voir des avis sur le parc de personnes « outrées » de ne pas voir éléphants, tigres, pandas dans un zoo comme celui-ci. Cela ne m’a pas choqué, la communication du zoo n’a jamais montré ces animaux, et comment favoriser le bien-être des animaux en voulant des enclos confortables tout en exigeant un maximum d’espèces visibles au mètre carré ?! J’ai même apprécié de voir des espèces peu connues : capybaras, tamanoirs, maras, lamantins (malgré la mort d’un des deux lamantins la semaine dernière …). Sans oublier la présence d’animaux majestueux : le jaguar noir, les lions, le rhinocéros, le cougar, les lynx, les girafes !

En résumé :

– un parc zoologique moderne où il faut en effet parfois chercher les animaux pour les trouver, alors autant se prendre au jeu !

– des espèces diverses et variées (avec forcément l’absence de certaines espèces classiques comme les éléphants, les ours ou les tigres… et alors ?)

– des vitres disposées autour des enclos  pas toujours adaptées à la foule présente notamment lors des animations comme le repas des loups …

– une aire de pique-nique très spacieuse et agréable en cas de beau temps !

– un prix tout de même assez élevé de 22 euros (si vous pouvez profitez de places à tarif réduit grâce à votre CE, pensez-y !)

– un accès pas forcément évident car pas de parking tout proche.

En images :

Parc Zoologique de Paris

IMG_8066

IMG_8070

IMG_8105

IMG_8133

IMG_8140

Star Wars Identities

Star Wars IdentitiesPetite expo du dimanche : Star Wars Identities. Cela fait déjà quelques temps que cette expo est sortie et quand je l’ai vue, je me suis dit que ça plairait bien à mon cher et tendre, donc nous avons réservé nos places pour dimanche 6 juillet (au passage, 22 euros, je dois dire que j’espèrais bien voir quelque chose d’intéressant à ce prix-là ! C’est le seul bémol, quoique, vu la qualité de l’exposition et les moyens mis en oeuvre, cette vingtaine d’euros en vaut la peine.)

J’avais eu quelques échos plutôt positifs de cette expo centrée sur « l’identité au coeur de la saga Star Wars », mais je dois dire que je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Et puis, Star Wars pour moi, c’est sympa, de bons films ( j’ai vu les 3 plus récents il y a quelques mois et les trois anciens m’en rappelle pas vraiment…), j’apprécie l’univers et admire Monsieur Lucas pour cette saga qui reste quand même un grand classique du cinéma MAIS autant dire que je ne suis pas non plus la fan absolue … alors j’avais peur de ne pas vraiment faire partie de la cible. Finalement, j’ai adoré ! Cette expo s’adresse finalement aussi bien :

– aux couples, amis et familles pour lesquelles c’est l’occasion de passer un bon moment de détente dans cet univers interactif et intergalactique et où les enfants peuvent découvrir beaucoup d’animation sur la construction de son identité, les influences, etc…

– aux fans absolus de la saga qui pourront avoir le plaisir de découvrir les première maquettes des personnages, les costumes portés lors des tournages, etc.

Le petit plus reste sans conteste le côté interactif qui permet à chacun de construire son identité Star Wars. Choisissez votre espèce, votre métier, Dark Sidious vous proposera même de passer du côté obscur de la force.

swi

 

J’ai ainsi trouvé mon identité : Wiwi, un wookie femelle né sur la planète Nooba, fidèle acolyte de Jéjé et devenue musicienne. Mon objectif suprême : atteindre la sagesse de mon mentor Yoda. Au passage, l’évènement marquant de mon histoire est ma capture par Jabba le Hutt … BREF, j’étais à fond !

 

Alors, si vous appréciez un minimum l’univers de Star Wars, que vous voulez découvrir quelques secrets de tournage et que vous voulez devenir un personnage à part entière de l’univers, foncez à La Cité du Cinéma avant le 5 octobre !