Pourquoi aimer Pokemon GO ?!

Je vois déjà les détracteurs des Pokemons, les anti-jeux videos et pseudo-intellectuels (enfin pour cette dernière catégorie, ne le prenez pas personnellement et avec tous le respect que j’ai pour vous, je ne suis pas sûre qu’il y en ait beaucoup qui traînent sur mon blog :p) penser « Pokemon, c’est reparti … quel jeu régressif et stupide. Allez donc lire un livre, sortez le nez de votre téléphone, bla bla bla … » OK, donc, je vais tenter de faire un article qui donne quelques bonnes raisons d’aimer ce jeu même quand on n’est pas une fan des jeux videos (comme moi !)

Oui, car au départ, la folie Pokemons, je n’y ai jamais vraiement goûté. J’ai dû tester rapidement plus petite, mais je n’avais jamais accroché. Je ne suis pas une adepte des jeux vidéos. Mais je suis curieuse et ouverte à tout ce que notre monde moderne de 2016 nous propose. Grâce à des amis (beaucoup plus touchés par l’euphorie Pokemons que moi !), j’ai donc testé le jeu. Et j’avoue, c’est hyper prenant ! Oui, mais pourquoi jouer à Pokemon GO c’est bon pour vous ?

1 – En ces temps où l’actualité est désespérément morose, triste, affreuse … se divertir grâce à un petit jeu où on doit chasser des petits êtres virtuels, bah ça fait du bien au moral ! Il en faut peu pour être heureux.

2 – C’est quand même l’un des premiers jeu vidéo qui poussent tous les geeks à sortir leur nez dehors pour voir du pays (oui, les Pokestops correspondent à des curiosités des villes que l’on ne remarque pas toujours !) et faire du sport (car plus on fait de distance plus on fera éclore d’oeuf ^^) et inutile de reste le nez rivé sur son mobile. Les vibrations sont là pour nous avertir qu’un Pokemon est apparu !

3 – Cela se joue seul ou entre amis … Oui, on peut s’occuper tout seul en rentrant de la gare ou se motiver avec ses amis en se défiant dans les arènes, ou en faisant des petties chasses au Pokemons collectives !

4 – Cela pousse même les gens à se parler … En 2 semaines, j’ai pu dire à un collègue auquel je n’avais jamais parlé : « Le M.Mime il est au niveau du parc au bout de la rue », faire un petit sourire malicieux à deux jeunes filles qui parlait de la supériorité absolue de la team sagesse dans le train, aider un groupe d’enfants à choper un Pokemon … bref, c’est sociabilisant !

5 – Prendre des photos drôles, mignonnes, bizarre … ça fait des souvenirs sympas !

IMG_5930[1]

6 – Accessoirement, c’est gratuit !!!

 

Alors, oui, cela reste un jeu, c’est un divertissement donc on est tous d’accord pour dire qu’il ne faut pas non plus en abuser et sombrer dans la maladie Pokemaniaque où on jouerait au volant de notre voiture, où on sortirait à 3h du matin errer dans les quartiers bizarres pour attraper un Pokemon, où on ne déconnecterait jamais de l’appli au point de ne vivre qu’autour de cela. Mais, avouons-le c’est comme tout, il ne faut pas en abuser !

Le jeu vient de sortir alors il y a de grandes chances qu’il évolue encore. Contrairement à d’autres jeux, on risque de ne pas s’en lasser rapidement … ^^

LEGO : Exposition d’un vrai artiste sur briques !

Etant d’éternels enfants, aimant toujours nous rappeler nos bons souvenirs avec les LEGO et appréciant aussi l’aspect artistique que peut prendre ces simples jouets, il était évident pour mon amoureux et moi d’aller découvrir cette exposition temporaire qui fait le tour du monde et qui fait tant parler d’elle « The Art of the Brick ».

image

Nous nous attendions à admirer de jolies sculptures sur LEGO, mais je dois dire que je ne m’attendais pas à voir une démarche artistique si poussée et si personnelle de la part de Nathan Sawaya que j’ai découvert à travers ses oeuvres. En effet, cet homme a le don de sculpter avec de simples briques mais au-delà de cette performance technique qui consiste à reproduire une forme, chacune de ses sculptures raconte une histoire, un moment de sa vie, un sentiment, un concept. Le LEGO devient un moyen d’expression artistique à part entière.

En plus de ses créations très personnelles, il revisite également de très fameuses oeuvres d’art à sa façon en mettant en avant des éléments clés : les couleurs chaudes du portrait de Rembrantd, la mise en relief de la Jeune Fille à la Perle, la pureté des formes de la Vénus de Milo … Il joue avec les formes, les couleurs et les lumières. Et, il faut l’admettre, tout au long de cette exposition, Nathan Sawaya arrive à atteindre son but : nous transmettre tout un tas d’émotions différentes à travers ses créations. Oui, oui ! J’ai voyagé pendant cette exposition, j’ai été amusée, étonnée, impressionnée, attendrie, affectée et parfois même dérangée ou perturbée. Au final, un moment dont on ne se lasse pas !

Alors, si vous voulez profitez des journées d’été maussades par temps de pluie, courrez voir cette expo qui a lieu à Paris Porte de Versailles jusqu’au 30 août. Entrée de 16,50 € pour les adultes, c’est pas donné mais franchement ça vaut le coup.

« Cette exposition s’adresse à l’enfant qui est en chacun de nous, tout en soulignant des concepts complexes et sophistiqués. J’utilise des LEGO® dans mon art parce que ce jouet est accessible à tous. Il est très probable qu’il n’y ait pas de plaque de marbre ni de four à céramique chez vous. Mais je suis sûr que vous avez quelques briques LEGO®. »
Nathan Sawaya

– OK, Nathan j’y penserai … mais il me manque un détail : le talent !

Mais peut-être qu’un jour je ferai comme lui et changerai de vie (Monsieur était avocat) en me consacrant à ma passion ou à un de mes talents (qui restent pour le moment encore mystérieux) ^^.

image

image

image

image

 

 

Le Parc des Félins …

Cela faisait un moment que je voulais aller dans ce parc situé à Nesles (à une bonne heure de chez moi !), j’ai donc profité des jours fériés de Mai pour organiser une journée à la rencontre de ces gros chats avec des amis.

Comme toujours avant de partir dans un parc animalier, je suis allée m’informer sur Internet sur la philosophie et ce que promeut ce parc : un endroit où les animaux évoluent au sein de vastes espaces naturels. Point d’artifices, d’animations et autres spectacles, les visiteurs sont invités à entrer dans le monde des félins en les observant de près ou de loin dans leur évolution quotidienne. Le parc est d’ailleurs très engagé et tente de nous sensibiliser au plus sur la déforestation. De nombreux programmes de conservation sont aussi développés à travers le travail du personnel du parc. En bref, un parc qui respecte les félins au mieux et qui nous ravit en nous proposant d’entrer dans leur monde l’espace d’une journée.

Voici mes clichés favoris pris devant tous ces animaux :

IMG_9362

 

IMG_9603

 

IMG_9563

 

IMG_9794

 

IMG_9572

IMG_9463

 

IMG_9710

Le Café des Chats – Paris

IMG_0268J’en ai des choses à raconter … mais entre le boulot, le déménagement et le quotidien qui prend finalement pas mal de places (Pourquoi les journées n’ont que 24h ?!) j’ai un peu abandonné le blog.

Mais, je vais me reprendre. Et au lendemain de ma deuxième visite au Café des Chats, du Marais, je me sens obligée de partager un article sur ce petit coin de paradis félin.

Etant une grande adepte de nos amis les bêtes et tout particulièrement des chats, j’ai un conjoint qui ne partage pas cette passion (personne n’est parfait …), quand j’ai su que le concept du NEKO CAFE japonais était désormais développé sur Paris, j’ai tout de suite su que j’aimerais cet endroit !

Mais oui, comme vous je me suis tout de même posé ces questions : « manger avec 12 chats autour de soi, niveau hygiène ça se passe comment ? Ca sent pas la croquette et la litière ? Et si les chats sont malades ? Et si ils nous griffent … ? », et je vous rassure tous ces points sont bien pris en compte. NON, ça ne sent pas du tout la litière ni les croquettes ni la pâté pour chats. Question hygiène, nous nous désinfectons les mains avant d’entrer dans l’antre de ces petits poilus afin d’éviter tout apport de microbes bizarre. Un vétérinaire vient régulièrement pour vérifier l’état de santé des chats. Une salle-litière accessible par une petite chattière est réservée aux besoin de ces très chers félins. La cuisine est bien séparée et l’entrée des minous est interdite. Quant à vos assiettes, les règles sont bien strictes : « ne pas donner à manger aux chats ! » et même si ceux-ci regardent parfois notre tranche de jambon avec toute l’envie du monde, ils ne se jettent pas dessus si vous ne les laissez pas faire. Côté comportement, tous les chats présents sont habitués à la présence humaine et même s’ils peuvent être imprévisibles (comme tous les chats), vous ne trouverez pas de chat psychopathe qui vous attaquera à coups de griffes et de morsures !

Je suis donc allée deux fois au Café des Chats avec une amie et mes parents. Mieux vaut réserver pour être sûre d’avoir une place car l’endroit a beau faire 100 mètres carré, il n’y a qu’une petite trentaine de places.

Alors aux adeptes de la ronron-thérapie qui n’ont pas la chance d’avoir un chat chez eux (et même si c’est déjà le cas !) n’hésitez pas à passer un joli moment de calme en tendresse dans ce lieu paisible. Et pour les sceptiques qui diront : « Encore une fois le chat est pris pour un objet, un argument commercial !! NON ! BOUUUUH c’est mal! », allez également faire un tour, échangez avec la gérante et le personnel, vous verrez que les animaux ne sont vraiment pas malheureux. Alors si un business peut fonctionner et permettre à des animaux et des humains de passer des moments ensemble en toute harmonie, je ne vois pas où est le problème …

Le Café des Chats, 6 rue Michel Le Comte, 75003 Paris. http://www.lecafedeschats.fr/

IMG_0297

IMG_0296

Expo #streetart à l’espace Fondation EDF

Vous cherchez une expo sympa et gratuite ? Courrez à l’espace Fondation EDF dans le 7ème arrondissement de Paris pour profiter de l’expo #streetart. Celle-ci regroupe les oeuvres de nombreux artistes connus et moins connus (surtout lorsque l’on n’est pas un initié du street art) sous diverses formes. Du graffiti avec bombes aérosols aux pochoirs en passant par le collage, la peinture ou encore les QRCodes, découvrez les multiples facettes d’une forme d’expression parfois vue comme dégradante, parfois vue comme innovante, mais toujours très créative.

Replongez dans l’histoire pour voir les prémices du street art au début du 20ème siècle et même lors de la préhistoire où déjà, les hommes dessinaient pour laisser une trace de leur passage sur Terre !

Une exposition originale qui permet de découvrir le street art différemment que par les clichés que l’on lui attribue avec des expériences interactives et des oeuvres qui ne vous laisseront pas indifférent comme l’oeuvre phare de l’expo : Pegasus, une anamorphose (oeuvre représentant une fresque sous un angle bien précis) éblouissante de beauté et impressionante par la technique nécessaire à sa réalisation !

Espace Fondation EDF – 6, rue Récamier 75007 Paris. Du mardi au dimanche de 12h à 19h

Entrée libre

Exposition présentée du 5 octobre 2014 au 1er mars 2015

Pegasus
Pegasus, anamorphose

1919618_10153346949307565_3725430819741428608_n

10559673_10153346949172565_7408198750314633409_n

1012273_10153346949062565_151936339273041063_n

Calme, paix et nature aux jardins d’Albert Kahn.

Je bosse juste à côté depuis maintenant plusieurs années, et j’ai enfin pu aller me balader dans les jardins d’Albert Kahn à Boulogne. Profitez de la pause de midi et s’accorder 1h pour une petite balade zen … (attention, par contre, on ne peut pas manger dans le parc !)

C’est donc avec quelques collègues que nous avons profité des beaux jours de ce début septembre pour découvrir ces jardins. Huit univers différents ont été recrées dans ces jardins qui appartenaient au départ à Albert Kahn, un banquier philanthrope devenu mécène (jusqu’à ce que la crise de 1929 le ruine malheureusement !).

Un voyage fleuri et arboré au coeur de ces destinations :

– Le village japonaisIMG_8326

IMG_8355

– Le jardin anglais

– La forêt vosgienne

– La forêt dorée

– Le Marais

IMG_8330

– La forêt bleue

IMG_8340

IMG_8341

IMG_8331

– Le verger-roseraie

IMG_8347

IMG_8343

– Le jardin français

– Le jardin japonais moderne

IMG_8364

IMG_8362

A 4 € l’entrée, je crois que lorsque le ciel m’inspirera, j’irai de temps en temps me ressourcer dans ce petit paradis perdu en pleine ville… Un moment rempli de sérénité et de paix qui vous déstressera en cas d’overdose « métro-boulot-dodo » !

Magie et féérie à Disneyland Paris

IMG_7824Après le zoo, je fais un petit post sur Disney. Pour ceux qui ne me connaissent pas, j’ai beau avoir 26 ans, mon âme de petite fille est encore bien éveillée (oui, et j’en suis fière !) et me permet encore de m’émerveiller devant beaucoup de choses. Autant dire que Disneyland Paris en fait partie !

Avant de vous donner un aperçu en images de mes dernières journées dans le parc, voici quelques astuces :

– Si possible, allez-y la semaine ! Et consultez ce site avec les tendances prévues au niveau de l’affluence du parc : http://www.jaimeattendre.com/parcs-de-loisirs/disneyland-paris/affluence-disneyland-paris.

– Ne mangez pas dans les restos du parc le midi, ceux-ci sont globalement chers, surtout pour la qualité de ce qu’on mange, donc optez pour un pique-nique que vous improviserez dans une des files d’attentes interminables.

– Le temps d’attente, comment le minimiser ? Prenez des fast-pass. Pour info, parmi les files d’attente les plus longues : Ratatouille, Crush’s Coaster l’attraction de Nemo, Big Thunder Mountain ou encore Peter Pan.

– Sachez que les attractions de Pinocchio et surtout Blanche-Neige risquent de faire peur aux plus petits car on se retrouve souvent dans l’obscurité et l’attraction de Blanche-Neige est centrée sur l’univers de la méchante ! (ma nièce de 3 ans et demi a eu moins peur à Pirates des Caraïbes avec la musique un peu festive que dans ces deux attractions-là)

– Si vous êtes avec un enfant qui rêve de voir une princesse et de lui faire un câlin (et que vous voulez que ce rêve se réalise !) sachez qu’il faudra être patient ! Dirigez-vous le plus tôt possible vers le Pavillon des Princesses pour réserver un billet avec une tranche horaire précise. De plus, sachez que vous attendrez également après être entré dans le pavillon à l’horaire prévu …

– Pour la parade, si vous voulez être bien placé, arrivez environ 30 -40 minutes avant le début (profitez-en pour goûter ^^) et mettez-vous vers le début de la parade. Les personnages viennent de commencer et sont donc d’autant plus à fond dans leurs rôles !

– Pour ceux que la parade n’intéresse pas – c’est fort dommage, car même pour les adultes, c’est un moment magique, mais bon tant pis pour vous ! – profitez-en pour faire les attractions dans lesquelles il y a habituellement du monde, à ce moment là, vous gagnerez de précieuses minutes dans la file d’attente !

– Si vous restez deux jours ou si vous pouvez rester tard, ne ratez pas Disney Dreams, sublime spectacle au niveau du château.

– Enfin, voici, selon moi, 3 cocktails des immanquables selon votre profil :

  • le cocktail des grands classiques : It’s a Small World, Big Thunder Mountain, Pirates des Caraïbes, Mad Hatter’ Tea Cups, Crush’s Coaster, Space Mountain, le labyrinthe d’Alice au pays des Merveilles, éventuellement la Tour de la Terreur si vous avez le coeur bien accroché (pour ma part, je déteste !) et désormais l’aventure follement toquée de Ratatouille (que je n’ai encore pas eu la chance de faire !)
  • le cocktail des tout petits (pour que vous et vos enfants en profitiez bien et afin que tout le monde survivent aux files d’attente, la fatigue et les émotions, à partir d’environ 3 ans, cela me paraît correct – forcément c’est l’âge à partir duquel les places sont payantes ^^) : It’s a Small World, le pays des Contes de Fées, Casey Jr le petit train du cirque, Playhouse Disney Live (spectacle avec les personnages de la chaîne Disney), Dumbo the Flying Elephant, Les Tapis Volants, ZigZag Tour, Buzz Lightyear Laser Blast.
  • le cocktail sensations garanties : Tour de la Terreur, Rock’n Roll Coaster, RC Racer, Space Mountain, Big Thunder Mountain, Indiana Jones, Crush’s Coaster

Et voici le cocktail bof bof, selon moi les attractions les moins intéressantes : Star Tours et Captain EO (deux attractions vieillissantes), Armaggedon les effets spéciaux (si les effets spéciaux vous intéressent, privilégiez le show Moteurs…Action ! ou le train de Walt Disney Studio : Studio Tram Tour), Blanche-Neige (pour moi cette attraction n’est ni adaptée aux enfants ni aux plus grands …)

Et voici quelques images, des dernières journées à Disney, dont l’une où ma nièce était présente, un plaisir de voir les étoiles dans les yeux des petits devant ce monde féérique !

IMG_7832

IMG_20140520_105223

IMG_7886  IMG_7893

IMG_7916

IMG_7967

IMG_7954b

IMG_7970